Aménager une bute bocagère en climat océanique

Pas de panique au golf cote des isles

Créer une fenêtre paysagée et une bute bocagère en Normandie

SONY DSC

Etat des lieux de l’aménagement du jardin avant l’intervention de Stéphane Marie :

> Environnement climatique : climat océanique

> Sol : sableux en surface, dune, frais en profondeur

> Exposition : toute

AVANT

SONY DSC

Attentes des personnes faisant appel au paysagiste :

> Gestion et utilisation de l’espace : premier trou d’un golf, vitrine de celui-ci, ils souhaitent marquer ce lieu qui manque de structure.

> Ambiance : locale, transformer un talus et aménager la bute bocagère 

> Envie de décoration extérieure : mise en valeur du site où les golfeurs attendent leur tour

 

Idées d’aménagement du jardin par Stéphane Marie :

SONY DSC

> Structuration de l’espace :

pour marquer cette « Entrée » du golf , le jardinier paysagiste propose de l’’encadrer avec la mise en place d’une « porte » végétale avec en son centre un élément qui attire le regard (= point d’appel) : une statue. Pour cela, il faut densifier la plantation de part et d’autre des deux verticales qui encadrent (tronc des pins). Si vous n’en avez pas, plantez des arbres qui auront cette fonction : cyprès de florence, Taxus baccata fastigata, ou grands palmiers Trachycarpus pour une ambiance exotique… C’est la même méthode qui est utilisée depuis les romains, repris à la renaissance…

A) à gauche : densifier le massif existant

B) à droite : transformer la dune en bute bocagère

C) au fond : placer la statue

> Proposition d’une ambiance de dune bocagère basée sur une palette végétale locale et des nuances de tons choisis : Stéphane Marie joue sur l’harmonie en choisissant de plantes d’espèces proches qui supportent les sols drainants.

La création détaillée : cliquez sur l’image pour zoomer et voir le détail des plantations

SONY DSC

A) à gauche: densifier le massif existant

Le sorbier (Sorbus aucuparia pendula) marque l’entrée de la scène avec ses fruits retombants rouges, il apportera de la couleur même en hiver. Convient parfaitement aux zones plus froides (continentales), et même en altitude ! Stéphane met au premier plan tout le long du bosquet de grandes graminées (Mischantus semble-t-il) et des imperata cylindrica, qui contrastent avec l’herbe tondue rase. Bien vu !

B) à droite: transformer la dune en bute bocagère

Toujours commencer par les plantes structurantes (c’est-à-dire les plus grandes) et les choisir assorties au sorbier d’en face : ici, des pommiers.

La composition est ensuite complétée par : Malus evereste (1),  Malus domestica ‘melrose’ (2), des aubépines Crataegus laevigata ‘crimson-cloud’ (3) et Crataegus x lavallei ‘carrierei’ (4). Puis planter au pied des buissons persistants pour garder du vert en hiver :  conifères nains (10), et des vivaces fleuries : anémones du japon (5), Asters à fleurs violette (6),  sedum spectabile en plein soleil (7).

Quelques petites graminées (Stipa (8) et Festuca bleus (9)) apportent un peu de légèreté à l’ensemble et rappellent le massif d’en face ce qui est important pour l’effet de fenêtre recherché.

Dans la partie basse (qui reçoit donc le plus d’eau) et à l’ombre : fougères Dryopteris (11), et heucheres (12) qui apportent des touches de couleur.

Dans la plate bande située devant la bute :   Gaura à fleurs blanches (13), Verveine de Buenos Aires (14),

Pour ma part j’aurais ajouté de nombreuses bulbes printanières afin d’étaler encore plus la floraison qui, à mon sens démarre un peu tard par le choix des plantes (mai).

pub-banniere-mjmt--horizontal-pour-pdp-final

C) au fond: la statue

SONY DSC

Comme point d’orgue lors de la réalisation d’une fenêtre verte, placer au fond l’objet que vous souhaitez mettre en valeur. Ce dernier doit être suffisamment gros pour être discernable de loin : sculpture, grande poterie, ou plante extra-ordinaire (arbre à nuage)…pour en profiter aussi la nuit pensez à mettre un rétro-éclairage.

Placer ce point d’appel visuel au centre si vous voulez que le regard s’arrête dessus ou légèrement sur le coté si vous souhaitez que le regard continu ensuite vers le paysage environnant.

SONY DSC

 

Pour revoir ce replay silence ça pousse France 5

Pour vous inscrire à pas de panique

 

Laisser un commentaire