Jardin Japonais en climat océanique

Pas de panique chez Dalila, Manche, climat océanique

SONY DSC

Etat des lieux de l’aménagement du jardin avant l’intervention de Stéphane Marie :

> Environnement climatique : climat océanique (zone 9b ou 8b)

> Sol : bon, profond, drainé, riche en humus

> Exposition : une partie au soleil (autour du Prunier) et une partie à l’ombre

> Circulation : –

> Vis-à-vis /vue génante : un appentis et un tas de compost à cacher

SONY DSC

Jardin AVANT  l’aménagement paysager de Stéphane Marie

Attentes des personnes faisant appel au paysagiste :

> Gestion et utilisation de l’espace : créer un massif le long d’un mur latéral du jardin qui cache les éléments peu esthétique et qui crée une ambiance de Jardin Japonais.

> Ambiance : zen – Jardin Japonais

> Envie de décoration extérieure : Japonisant

 

Idées d’aménagement du jardin par Stéphane Marie :

> Structuration de l’espace en fonction de l’utilisation du jardin et de l’exposition :

Stéphane Différencie une zone sombre et une zone ensoleillée et va accentuer les sensations de ces deux espaces.

> Proposition d’une ambiance Jardin Japonais basée sur :

Choix des matériaux : matières opposées et contrastées en fonction des zones :

En illuminant la zone sombre (paillis et plantes de couleurs claires) et à l’inverse un paillis en ardoise sombre très présent sur une large surface dans la zone plus ensoleillée qui donne le ton de Jardin Japonais.

Choix des objets de décoration jardin : véritable et superbe lanterne de jardin japonais en pierre centre d’intérêt du jardin.

> Proposition de la palette végétale et des nuances de tons choisis : Stéphane Marie joue sur les contrastes de tons

Travailler l’existant en donnant un esprit Jardin Japonais :

1° Tailler en boule ou en plateaux les buissons bas ou la base de certains arbustes : ici le laurier sauce (1)

2° Pour les arbres et plantes de grande taille possédant de beaux troncs : valoriser les formes du tronc en les dégageant et ne laisser que les branches principales et belles secondaires. Le paysagiste Stéphane Marie chaule le tronc brossé du prunier (2)  préalablement taillé (au plus tard en décembre) afin d’accentuer le contraste avec le fond du jardin et le sol d’ardoise sombre.

Tailler si possible un arbuste du premier plan ou majeur du jardin en « nuage » (2) cela consiste privilégier les branches secondaires retombantes et éliminer un maximum de branches tertiaires proches du tronc pour ne laisser que de toupets en bout de branches secondaires. Dans le cas ou vous n’avez pas ce type de plante chez vous il est conseillé d’investir dans un arbre nuage

Installer si elle n’est pas déjà présente la plante symbole du Jardin Japonais : le Bambou.

Ici il est simplement contenu de son extension sans limite par une protection anti-racine spéciale.

5° Contrairement à ce qui ce fait dans nos jardins traditionnels : vous pouvez mettre en premiers plans de gros sujets (arbre en nuage par exemple) et en arrière plan de plus petites plantes, cela va augmenter l’effet de profondeur surtout dans les petits espaces. Ce dernier point est le secret des Jardin Japonais de petite surface réussis.

 pub-banniere-mjmt--horizontal-pour-pdp-final

La création détaillée : cliquez sur l’image pour zoomer et voir le détail des plantations

pas de panique jardin japonais

Commencez par les plantes structurantes :

Une fois n’est pas coutume, il n’est pas nécessaire dans ce jardin déjà installé de planter des plantes structurantes mais de simplement valoriser la structure des existantes en les dégageant comme précédemment expliqué : laurier (1), prunier (2).

Zone 1 : Au soleil et sous le prunier chauler, sont plantés un Mahonia (3) à la magnifique floraison hivernale jaune et Pittosporum tenuifolium ‘Variegatum’ (4) cachent l’appentis tandis qu’un grand Pennisetum poupre Pennisetum setaceum ‘Rubrum’ (5) se détache sur les bambous verts sombre à larges feuilles (6), le pennisetum ne va pas résister pour une raison ignorée.

Enfin un Camellia japonica (7), le bien nommé est lui aussi placé ici. Un Hydrangea le remplacera ultérieurement par goût de la propriétaire.

Un film géotextile bordé de branches permet de retenir un paillis d’ardoise (8) et d’éviter la pousse des mauvaise herbe. Le choix de l’ardoise est à mon sens parfait pour cette ambiance japonisante.

Une lanterne de jardin Japonais en pierre (9) structure l’ensemble et est indispensable dans ton jardin japonais qui se respecte.

Pour aller plus loin je trouve qu’il manque de l’eau pour parfaire ce jardin Japonais soit sous forme d’un petit bassin (mais difficile d’entretien sous un arbre caduc) soit avec une petite fontaine bambou à bascule.

 

A l’ombre :

Autour de l’Arum Zantedeschia aethiopica (10) déjà en place est planté un champ de bulbes mélangées, la technique du melange des bulbes et lancé aléatoire est indispensable pour obtenir un aspect naturel. N’oubliez pas d’enterrer chaque bulbe de deux fois sa hauteur !!!

Comme le dit Noelle Breham, il aurait été bien que Stéphane Marie retourne sur place au printemps afin de nous montrer le rendu de ce champ de bulbes.

Autour de celles-ci sont plantés quelques Bruyères (11), quelques annuelle de type pensées, paquerette double pour la couleur et Fougère (12), Carex (13) et Euphorbia characias (non visible sur cette photo)pour structurer l’ensemble. Dans le Retour de Pas de Panique nous voyons bien que les l’Euphorbe (14) s’est très bien développée et permet d’apporter une floraison hivernale bienvenue.

Un paillis clair de lin recouvre l’ensemble, il doit être renouvelé tous les ans pour conserver l’aspect clair souhaité ! Vous pouvez aussi le mélanger à un BRF de bouleau et/ou peuplier qui mettrons plus de temps à se dégrader dans le sol.

> Mon avis sur cette décoration de jardin Japonais : Avec la présence de ce vieux Prunier tortueux et des bambous, créer un jardin japonais été chose aisée mais réussi par le paysagiste. Ce choix de plante est transposable dans de nombreuses régions dont Paris et IDF. En zone de terrain acide pensez à ajouter Azalées et Rhododendrons au magnifiques floraisons. Si vous avez de l’espace mettez un magnifique Cerisier à fleur comme il en existe au Japon. Si vous partez de zéro suivez mes conseils ci-dessous (1 à 5) en privilégiant les choix de l’arbre à nuage, d’un beau bambou et d’un objet de décoration japonisant (lanterne en pierre ou fontaine à bascule).

Pour revoir l’émission du 09/08/13

One comment on “Jardin Japonais en climat océanique

  1. Pingback: Une cour-terrasse japonaise dans le Nord | PAS DE PANIQUE, décryptage de l'émission

Laisser un commentaire