Structurer les espaces d’un jardin pavillonnaire Parisien

Pas de Panique chez Elisabeth et Gérard

Etat des lieux de l’aménagement du jardin avant l’intervention de Stéphane Marie :

> Environnement climatique : idf jardin d’un pavillon de banlieue,

> Sol : ordinaire

> Exposition : mixte, une partie ensoleillée et une autre à l’ombre

> Circulation : pas d’axe de circulation mais plusieurs espaces mal définis

> Vis-à-vis /vue gênante : mur derrière les tables disgracieux

AVANT :

jardin parisien ombre avant   avant

Attentes des personnes faisant appel au paysagiste :

> Gestion et utilisation de l’espace : réorganisation visuelle des espaces existants qui sont « fouillis »

> Ambiance : bretonne et colorée

> Envie de décoration extérieure : envie de couleur et d’organisation de l’espace

 

Idées d’aménagement du jardin par Stéphane Marie :

dessin stephane marie

> Structuration de l’espace en fonction de l’utilisation du jardin et de l’exposition :

3 axes : A ) embellir et densifier l’espace ombragé autour du banc en ardoise

B) apporter de la couleur sur la terrasse en bois au soleil

C) séparer et rendre plus agréable la table à l’ombre des arbres

> Proposition d’une ambiance bretonne et colorée basée sur :

Choix des matériaux : matière bambou brut pour les palissades et des pots de couleurs vives

pour l’espace au soleil …..

> Proposition de la palette végétale et des nuances de tons choisis : Stéphane Marie joue sur les contrastes de tons avec des plantes et des pots colorés pour bien définir les différents espaces.

 

La création détaillée : cliquez sur l’image pour zoomer et voir le détail des plantations

 

A ) embellir et densifier l’espace ombragé autour du banc en ardoise :

jardin paris ombre silence ça pousseInstallation à l’ombre du boulot des fougères (dryopteris erythrosora) (1) et un Choisya ternata ‘sundance’ (2), puis des vivaces couvre-sol dont la lumineuse Helixine (3). Vous pouvez aussi tenter Ajuga reptans qui existe en vert, panaché ou pourpre, et en annuelle la florifère scaevola. Un paillis de copeaux de cosses de cacao (4) apporte des tons chauds mais devra être renouvelé annuellement.

B) apporter de la couleur sur la terrasse en bois au soleil et cacher le mur disgracieux:

terrasse pot couleur parisSur le mur 5 palissades en bambou brut longues sont disposées, l’option de mettre 5 structures plutôt que 1 grande a été choisie pour les raisons suivantes :

– contrainte des éclairages accrochés au mur qui auraient entraîné des découpes

– le rendu est plus léger du fait des espaces entre les  palissades.

Sont plantés et accrochés aux palissades un Trachelospermum jasminoides (6) et Hydrangea quercifolia hovaria (7) (pour l’ombre légère) traité en grimpant (espèce d’hydrangea supportant mieux les sols légèrement alcalins c’est à dire non acide). Ce dernier choix à été orienté afin que ces ajouts créent une réelle continuité avec l’existant du jardin : forte imprégnation bretonne avec ardoise et Hydrangea macrophylla.

Nota : Aillez à l’esprit toujours ceci quand vous ré aménagez votre jardin ou terrasse : s’il y a un existant (quelques plantes et objet de décoration forts) que vous souhaitez conserver, il faut que les éléments ajoutés soient dans la continuité (style, matière, couleur) sinon cela risque de ne pas s’intégrer.

Une fois que cette continuité est assurée vous pouvez apporter une nouvelle touche, ici les pots en plastique colorés sont plantés :

8) Pieris forest flame (plante de terre acide) , 9) Drimys aromatica (attention gèle à -10 °C), 10)  Argyranthemum blanche (marguerite)

C) séparer et rendre plus agréable la table à l’ombre des arbres

 

terrasse ombre paris silence ca pousse

C’est ici que se situe à mon sens le vrai challenge : séparer ces deux espaces « à manger » alors qu’il ont la même fonction et qu’ils sont contigus, l’un au soleil l’autre à l’ombre. Drôle de choix des propriétaires que ce duplicata d’espace mais défi relevé par l’équipe de silence ça pousse France 5, avec la création d’une bordure végetale fluide et herbacée (Carex bronz

(11) alterné de Pennisetum alopecuroides(12) (ou de carex vert si vous préférez)) et d’une démarcation au sol par un changement de matière avec d’un coté un sol semblant être en bois et l’ajout sous l’autre espace d’un sol en gravier de marbre blanc lumineux (13) posé sur un film géotextile afin d’éviter que les pierre ne se salissent et que les « mauvaises » herbes poussent. Un gravier d’ardoise aurait été plus en continuité avec le reste du jardin mais aurait été trop sombre ici à l’ombre. Cet technique basique mais imparable de sols différenciés pour créer des espaces avait déjà été utilisé lors de l’aménagement de terrasse de Mauricette, à reproduire et décliner à l’infini : carrelage/bois, bois/gravier, carrelage/gravier…

 pub-banniere-mjmt--horizontal-pour-pdp-final

Au premier plan à l’ombre sont placés : Hosta (14) et Heuchere pourpre (15)  qui apporteront du contraste et de la couleur.

> notre avis sur sa décoration de jardin : défi relevé, jardin plus structuré et plus coloré.

-Technique des deux sols différents pour séparer deux espaces : imparable !

-Très bonne idée que d’accentuer cette séparation par une bordure de graminées qui marque la délimitation des espaces sans empêcher la circulation.

-Vous pouvez aussi marquer un espace en le balisant aux quatre angles de gros pots

-un regret dans cet espace marqué par un ambiance bretonne : les pots en plastique dénotent un peu mais Stéphane Marie s’est basé sur les chaises en plastique déjà en place. De gros pots en terre cuite colorés auraient été plus en harmonie, mais les températures basses et le gel auraient peut être eu raison de celles-ci.

 

 

Pour revoir ce silence ça pousse France 5

Pour vous inscrire à pas de panique

3 comments on “Structurer les espaces d’un jardin pavillonnaire Parisien

  1. j’ ai construit une petite maison en corse pour y vivre a la retraite elle se trouve a au nord de la corse entre mer et montagne a 30 mn de la Castagniccia et 10mn de la mer ( lieu dit penta di casinca)village de folelli je serais tres heureux de vous recevoir dans mon ile afin de me donner un coup de pousse pour amenager mon jardin avec une vegetation corse (un petit rappelle de la provence ou je vis actuellement en attendant encore un an pour partir en retraite je vous remercie d’ avance en esperant avoir votre visite tres prochainement je prepare figatelli et bruccio pour deguster en votre compagnis

  2. je suis en corse entre mer et montagne a 30mn de la Castagniccia 10mn de la mer a folelli lieu dit ‘penta di casinca) je serais tres heureux de vous recevoir dans mon ile afin de me donner un petit coup de pousse pour amenager mon jardin; avec une vegetation corse un peu de la provence ou je suis en activité actuellement dans une année je serais a la retraite j ‘ espere etre contacter prochainement en attendant je met au frais ‘ figatelli et bruccio pour deguster avec vous tous un grand merci d’ avance ALDO

Laisser un commentaire