Un rez-de-jardin parisien raffiné

Pas de panique chez Marielle

Aménager un rez-de-jardin parisien raffiné et en partie à l’ombre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Etat des lieux de l’aménagement du jardin parisien avant l’intervention de Stéphane Marie :
> Environnement climatique : Paris, climat océanique dégradé
> Sol : remblais
> Exposition : ombre
> Contrainte : jardin planté sur le toit d’un parking donc peu de terre (30cm)
> Vis-à-vis /vue génante : un grand mur blanc à gauche et un autre en face en partie végétalisé

AVANT
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Attentes des personnes faisant appel au paysagiste :
> Ambiance : casser les lignes droite,que la nature reprenne le dessus sur les murs
> Envie de décoration extérieure : des vegetaux contrastés et qui changent en fonction des saisons

Idées d’aménagement du jardin par Stéphane Marie :
> Structuration de l’espace en fonction de l’utilisation du jardin et de l’exposition :
A) des jardinières plantées de grimpantes le long du mur de gauche
B) Habillage du mur du fond et une plate bande contrastée
C) Groupe de gros pots plantés sur le coté droit afin de refermer cet espace

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

> Proposition d’une ambiance raffinée basée sur :
Choix des matériaux : matière et couleurs naturelle
Choix des objets de décoration jardin : photophore, cadre, miroir

 

> Proposition de la palette végétale et des tons très contrasté choisis par Stéphane Marie, dans ce jardin encaissé et sombre il installé des plantes lumineuses du fait de leur feuillage vert très clair « lime » : heuchere, fougere, helxine, oranger du Mexique ‘sundance’, le tout pausé sur un paillis marron en eve de cacao qui crée un contraste. De ce cette plate bande sortent des verticales contrastées de couleurs rouge/pourpre : Sambucus nigra ‘Black Lace’, Cotinus ‘Grace’, Erable japonais…
A) des jardinières plantées de grimpantes le long du mur de gauche
Pour cela il installe dans 5 bacs carrés gris des grimpantes : Clématite armandii (1) + jasmin étoilé (2) avec à leur pied un Astelia (3), Anémone ‘Praecox’ (3’)
Solanum jasminoides (4) + pommier malus ‘Evereste’ (5)
Et de buissons : bambou Fargesia ‘Asian wonder’ (6),bambou sacré (7), et dans deux pot rond de même couleur : Pittosporum tenuifolium ‘Élizabeth’ (8), et une fougère Dryopteris affinis (9)

bambou en pot et grimpantes paris

B) Habillage du mur du fond et un plante bande contrastée
Création d’une perspective par l’integration d’un trumeau (large miroir) sur le mur du fond. Je vous conseille de le vernir si ce n’est pas le cas avec un vernis mat pour exterieur afin de préserver le bois (recto et verso).

Afin de donnée un mouvement à cette petite plate bande le jardinier paysagiste Stéphane MARIE installe les plantes de manière centrifuge : les plus petites moutonnantes ou à délicates fleurs devant au centre d’un demi cercle délimité par un paillis de couleur. Autour de ce dernier des herbacées et fougères massive, ponctuées de ça et là par des arbustes graciles aux couleurs et formes contrastées. Enfin en arrière plan quelques grandes graminées verticales structures l’ensemble .

pub-banniere-mjmt--horizontal-pour-pdp-final

Dans le détail par zones il plante :
>intéieur du demi cercle en premier plan, des palntes tapissantes : , Cyclamen (11), Helxine (12), Gentiane blanche (13), bergenia (14),

>bord du demi cercle : Carex bronz (15), et Heuchera ‘Lime rickey’ (10),, dans la partie ensoleillée et des fougères dans la partie ombragée : Polystichum polyblepharum ‘Jade’ (16), Dryopteris affinis (9),

> arbustes graciles aux couleurs et formes contrastées : Sambucus nigra ‘Black Lace’ (17), Cotinus ‘Grace’ (18), Erable japonais (19), Hibiscus syriacus (20),

> en arrière plan des buissons : hydrangea paniculata ‘Limelight ’ (21), miscanthus sinensis ‘Graziella’ (22), viburnum opulus ‘Roseum’ (23), Choisya ternata ‘Goldfinger’ (24) et ‘Sundance’ (25). Afin que ce mur soit aussi masqué en hiver, j’aurai planté soit une grimpante persistante soit un bambou entre le cotinus et la haie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C) Groupe de gros pots de terre cuite plantés sur le coté droit
Afin d’apporter une ambiance de vacance sont plantés : un grand palmier trachycarpus (28) et un palmier Chamerops humilis an pleine terre (27), dans les autres pots : rhododendron (29) et hortensia (30).

cliquez sur l’image pour zoomer et voir le détail des plantations

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
> mon avis sur cette décoration de jardin :
une très harmonieuse création de Stéphane qui repond à 100% aux attentes et contraintes locale., nous retiendrons ces quelques bonnes idées de jardin.
– pour masquer un mur mettre des jardinière de differentes tailles mais de même couleur et matières, plantées de grimpantes et arbustes persistants.
– mettre un miroir sur le mur du fond ajoute de la profondeur.
– dans un extérieur sombre jouer sur le contraste des feuillage afin d’éclairer le lieu.
-l’idée des plantation en demi cercle permet de donner immédiatement de la structure à l’espace. Si vous souhaitez utiliser cette idée dans un jardin moderne je vous conseille de prendre exemple le grand

Paysagiste Burle Marx

Pour revoir ce replay silence ça pousse France 5

Pour vous inscrire à pas de panique

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

2 comments on “Un rez-de-jardin parisien raffiné

  1. Avant tout je veux saluer le travail colossal de Stéphane Marie pour aménager ce jardin, je trouve le résultat très convaincant. Cependant j ai pas trop aimé les gros pots de terre cuite plantés sur le coté droit.

    • on peut imaginer en effet qu’un pot plus contemporain et plus droit aurait permis d’être plus dans la continuité mais aurait était aussi plus froid. A vous de choisir.

Laisser un commentaire